En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.

frende

Sur la ligne rouge

Chiry-Ourscamp, une commune fortement marquée par la guerre

Commune envahie le 31 août 1914, Chiry-Ourscamp devient, avec la fixation du front, le premier village allemand sur la route de Paris durant 30 mois. Fortement touché par les bombardements entre 1914 et 1917, la commune est détruite à 90% lors du repli allemand de mars 1917. Un an plus tard, le village est de nouveau sous le feu des bombardements lors de la Bataille du mont Renaud (25 mars – mai 1918), de la Bataille du Matz (9-12 juin 1918) puis lors de la reconquête française (19-20 août 1918).

Ces quatre années de guerre affecteront durablement la population civile : mort de masse, déportation des hommes en âge de se battre, évacuation et dislocation des familles, destruction des maisons et de l’activité économique, ruine des habitants…

La population de la commune passe ainsi de 1560 habitants en 1911 à 782 en 1921 du fait des conséquences directes de la guerre : morts de civils et de militaires, destruction du village et la manufacture de velours d’Ourscamp conduisant à un exode massif.

Un circuit de mémoire réalisé par la CC2V et le musée Territoire 14/18 rappelle les quatre années de guerre à Chiry et à Ourscamp.