En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.

frende

bitry DANS LA GRANDE GUERRE

Petite commune agricole de 367 âmes en 1911, Bitry subit l’invasion allemande le 1er septembre 1914 puis une courte occupation jusqu’au 12 septembre suivant, date à laquelle le repli consécutif à la Bataille de la Marne porte les Allemands en rive droite de l’Aisne. Pendant cette période, les hommes en âge de prendre les armes ont regroupés et déportés en Allemagne.

Le front se fixant à Nampcel et Moulin-Sous-Touvent, Bitry se trouve à proximité du front côté français. La population civile est alors évacuée. L’observatoire camouflé dans un arbre témoigne de cette proximité des lignes. Si le danger des bombardements s’éloigne avec le repli allemand de mars 1917, il devint de nouveau important entre juin et août 1918, période marquée par l’ultime avancée allemande puis la reconquête alliée.

En 1921, BItry ne compte plus que 290 habitants.

 L'arbre de Bitry, camouflé en observatoire optique pour l'arttillerie française.

 

Liste des morts civils pour la commune de bitry

 

Béthencourt Séraphin Adolphe
26 ans, fils de Louis Béthencourt et de Marie Dubois, ce charretier est né à Moulin-sous-Touvent (Oise) le 9 août 1891. Il est noté résident à Bitry. Classé soutien de famille le 3 septembre 1912 après le décès de son père, il est incorporé pour son service militaire le 10 octobre 1912 en tant que 2e canonnier conducteur. Il est reformé temporairement (2e catégorie) le 1er juillet 1913 pour rhumatismes, puis reconnu propre au service auxiliaire le 10 juin 1914 et affecté dans la réserve. Rappelé à l’activité par le décret de mobilisation générale du 1er août 1914, il est noté absent par la formule « n’a pas obéi » et est déclaré insoumis le 28 mai  1915. Resté dans sa commune, il est en fait déporté en Allemagne au camp d’Holzminden. Rapatrié, il est hospitalisé à l’Hôtel-Dieu à Lyon le 9 décembre 1915 où ild écède le 17 août 1917 d’une maladie aggravée ou non imputable au service. Il est alors rayé des contrôles de l’insoumission. Son nom est inscrit sur le monument aux morts de la commune.

 

Hacquart Charles
46 ans, décédé à Bitry le 20 septembre 1914, tué par fait de guerre. Son nom est inscrit sur le monument aux morts de la commune.

 

Lallement Auguste
Tué par fait de guerre. Son nom est inscrit sur le monument aux morts de la commune.

 

Lécuru Arthur
Tué par fait de guerre. Son nom est inscrit sur le monument aux morts de la commune.

 

Vaillant Adèle
Née à Bitry le 1er janvier 1840, elle est notée réfugiée de Bitry à Compiègne où elle décède le 16 février 1917 (AD60 – Rp1933).